Douarnenez – Roscoff, une croisière au portant

25 juillet: Douarnenez – L’Anse Bertheaume
Grace à Jean Louis, le reste d’avitaillement est rapidement fait, nous ne devrions pas manquer d’œufs, de pâté et de yaourts.
Petit briefing autours des cartes marines, pour nous faire une idée de la route et de la météo, et à midi nous mettons le cap sur la sortie de la baie.
Passage des « Tas de Pois » sous spi, avec un léger dévent, sous l’œil amusé des pécheurs.
Nous prenons un coffre à l’Anse Bertheaume, merci à Lucas 92 pour sa bouée. Nuit un peu agitée car le vent rentre un peu et Noémie ne parvient pas à nous éloigner du coffre.

26 juillet: l’Anse Bertheaume – Molène
Si nous avions entendu la douce voix de la dame de la météo dans la VHF, elle aurait certainement dit: Visibilité… Médiocre. Espérant une éclaircie, nous profitons du courant du Four pour faire route au nord, le vent est Sud Ouest, c’est parfait.
Nous contournons le Faix, le Fromveur nous barre la route pour Ouessant, qu’importe, nous irons à Molène. Comme par magie, le voile de brume se déchire quand nous arrivons sur l’île, arrivée dans une atmosphère  féérique.

Nous gonflons l’annexe pour mettre pied à terre, après quelques fous rire et des coups de rame, nous touchons la terre ferme. Nous faisons le tour de l’île à pied et découvrons les autres îles de l’archipel. Naturellement, nos pas nous mènent au bistrot « Chez Rachel », ou il y a des bières et des frites!

27 juillet: Molène – L’ Aber Wrach
Nous quittons Molène sous le soleil, nous faisons route vers le phare du Four, le spi est rapidement installé.
Au loin nous voyons Ouessant, toujours impressionnante de hauteur. Une grosse houle nous accueille au Four, et nous faisons route avec plusieurs autres voiliers.
Nous nous dirigeons vers l’Aber Wrach par le grand chenal, il y a de la circulation et il ne faut pas se louper pour les affalages. Manœuvres parfaites, merci pour toutes ces répétitions dans la baie de Douarnenez.
La douche est bien appréciée, nous allons boire un coup à l’Escale, il n’y a plus de Mutine, mais d’autres bonnes bières. Coucher de soleil magnifique, au dodo, demain on se lève tôt.

28 juillet: L’Aber Wrach – Roscoff
25 à 30 nœuds de vent sont annoncés dès le début de l’après midi. Nous nous levons à 6h pour arriver avant le coup de vent et ne pas trop subir le courant. Nous quittons l’Aber Wrach par le chenal de La Malouine, avec son bel alignement arrière. Il y a de la mer et des beaux rochers, c’est magnifique.
Puis nous retrouvons notre longue houle et Cécile en profite pour faire une pointe à plus de 10 nœuds, sous solent et un ris dans la GV. Ho ho ça pousse…
Il nous faut tout de même lofer pour entrer au port de Roscoff. Un bon repas, une bonne sieste, et nous partons visiter Roscoff, sa vieille ville,  arrêt bière au Winch Pub.
Notre croisière s’arrête là. Demain il y a encore beaucoup de vent, trop pour visiter la baie de Morlaix sereinement. De dépit, Benoît sera le seul à prendre une douche. Demain nous rentrerons en bus à Douarnenez, mais ça c’est une autre histoire…
Altaïr repartira lundi pour être bateau accompagnateur sur le Tourduf, c’est encore une autre histoire.